Sebastya
Sébaste
Back to English version
Lire en version originale

The village of Sebastya is easily attainable by taking a service bus from Nablus. The stop for Sebastya is close to the one to Ramallah. The trip will cost 7 NIS. By taxi, the trip costs 50 NIS. 

Located ten kilometers north of Nablus (1), Sebastya (2) houses the ruins of an old city. Originally called Samaria, the city was founded towards the end of the 9th century BC by king Omri. In the span of 700 years, the Assyrians, the Greeks and the Romans conquered the city one after the other.

In the 1st century AD, Augustus offered the city as a gift to Herod the Great who named it Sebastya (3), in honor of the emperor. Starting from the Byzantine period, the site was slowly abandoned, before being destroyed during the Persian and Arab conquests of the 7th century.

At the top of the village, where you will find the big square, used occasionally as a football court, sit the remains of the Roman forum (128m x 72,5m), the hub of the city. Towards the west, one can see the ruins of the roman basilica, where justice and commercial transactions were made. The basilica (4) consists of three naves and one apse on its north side. It dates from the 2nd or 3rd century, a time when the city became a roman colony and acquired the monumental buildings that went along: a forum, a basilica, a theatre and a high wall.

To the right of the basilica, you will find the theatre: it was built at the beginning of the 3rd century and measures 65 m in diameter. By taking the road that goes uphill, you will stumble upon the remains of a Greek tower that marks the limits of the town. On the hilltop, a temple built by Herod to honor Augustus: a monumental staircase leads to the temple, in which are found huge columns.

Near the temple, you will find the ruins of Omri’s fortress from the 9th century.  Keep on going and you will see, underneath, the colonnade road which measures approximately 800 m long and 12 m wide: it was one of the main roads of the city and was lined with 600 columns and stores.

A bit further, you will find the byzantine church, which was restored during the Middle-Ages. It is said to hold in its chapel the head of John the Baptist.

by Margaux Thuillier

 

Notes:

1. Neapolis was a roman colony founded in 72 AD of which only a few remains survived to time and human endeavor, among which the theatre of the old city, which was probably built at the beginning of the 2nd century.

2. Do not forget to visit the crusader cathedral in the village

3. Sebastya is the greek translation of “Augustus”

4. A basilica is not a religious site but a public building with economic, judiciary and political functions. 

Comment y aller : Ce village est facilement accessible en service à partir de Naplouse. La station se situe près de celle pour Ramallah. Le trajet vous coûtera à peu près 7 NIS. En taxi, comptez environ 50 NIS.

Histoire et vestiges :

A environ 10 kilomètres au nord de Naplouse (1), le village de Sébaste (2) abrite en son sommet les ruines d'une cité antique. Cette cité, appelée à l'origine Samaria, fut fondée à la fin du IXème s. av. J.-C. par le roi Omri. En 700 ans, la cité fut conquise par les assyriens, les grecs et les romains. Au Ier s. av. J.-C., Auguste offre la ville à Hérode le Grand, qui la rebaptise Sébaste (3) en l'honneur de l'empereur. Le site est progressivement abandonné à partir de l'époque byzantine, puis détruit lors des conquêtes perse et arabe au VIIème s. Les vestiges témoignent de la grande richesse de l'histoire du site.

Au sommet du village, à l'emplacement de la grande place qui sert occasionnellement de terrain de foot, se trouvait le forum romain (128m x 72,5m), centre névralgique de la cité. A l'ouest, vous apercevez les ruines de la basilique romaine. Cette basilique (4), où l'on rendait la justice et se déroulait de nombreuses transactions commerciales, est constituée de trois nefs et d'une abside sur son côté nord. Les vestiges visibles datent du IIème/IIIème s., époque où la ville acquiert le statut de colonie romaine et se dote de la parure monumentale caractéristique des grandes cités romaines: forum, basilique, théâtre, mur défensif.

Poursuivez votre chemin à droite de la basilique pour atteindre le théâtre. Ce théâtre a été construit au début du IIIème s., et mesure 65m de diamètre.

En empruntant le sentier qui monte, vous pourrez apercevoir les vestiges d'une tour hellénistique qui marque les limites de la cité à cette même époque.

Sur le sommet, un temple construit par Hérode est dédié à Auguste. Un escalier monumental permettait d'accéder au temple dans lequel d'immenses colonnes étaient disposées. Vous pouvez encore en voir les vestiges.

A quelques pas du temple, les ruines du palais fortifié d'Omri sont datées du IXème s. av. J.-C.

Poursuivez votre tour et observez, en contrebas, la rue à colonnade qui mesure environ 800 m de long et 12 m de large. Il s'agissait de l'une des rues principales de la cité. Elle était flanquée de plus de 600 colonnes et bordée de boutiques.

Un peu plus loin, se trouve l'église byzantine restaurée à l'époque médiévale. Selon la tradition, elle abriterait dans sa chapelle la tête de Saint Jean Baptiste !

Margaux Thuillier

 

Notes:

1. Neapolis est une colonie romaine fondée en 72 ap. J.-C., dont seuls quelques vestiges ont subsisté au temps et à l'entreprise humaine parmi lesquels le théâtre près de la vieille ville construit vraisemblablement au début du IIème s.

2. N'oubliez pas de visiter dans le village la cathédrale croisée.

3. Sébaste est la traduction grecque d' « Auguste ».

4. N'entendez pas par basilique un édifice religieux, mais un édifice public aux fonctions économique, judiciaire et politique.